Apprenons à vivre « sur pause » 

« La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. »

Seneque

La pluie est devenue une tempête! Elle est forte avec cette situation planétaire actuelle. C’est hors du commun. La peur, l’inquiétude, l’incertitude peuvent prendre une immense place en nous et en nos jeunes. Les enfants sont en pause, probablement à prime abord heureux de cette situation. Sans doute auront-ils plein de questions sous peu, ressentiront-ils de l’incertitude? Aurons-nous des réponses justes comme parents? Possiblement que non!

Essayons de devenir des modèles pour nos enfants. Plus nous intégrerons en nous des attitudes de patience, de calme, d’ouverture à cette incertitude, plus nos enfants le feront.

Devant leurs inquiétudes, assurons-nous d’être transparents, de ne pas minimiser, ni d’exagérer. Dire les vraies choses et en profiter pour transmettre des valeurs d’entraide, de conscience sociale pertinente et fort utile.

Nous devrons comme société apprendre à être avec cette crise, à transmettre à nos enfants l’importance de la force de la collectivité. Nous devrons éviter la colère, le découragement, la fatalité. Nous apprendrons sans doute de cette crise planétaire. Pour l’instant, nous devons l’affronter, l’accueillir pour qu’elle passe sans nous démolir intérieurement, individuellement et collectivement, mais plutôt pour en ressortir gagnant!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *